*
Logo
blockHeaderEditIcon
Menu
blockHeaderEditIcon

   

Slider
blockHeaderEditIcon
Slogan
blockHeaderEditIcon

Valais Pellets Sàrl

Le bien-être dans le respect de la nature

Actualité_DE
blockHeaderEditIcon
En 2017, les pellets ont connu un succès sans précédent

(CP) En 2017, les pellets ont connu un succès sans précédent. Grâce aux ventes de chaudières en hausse par rapport à l’année précédente, la demande de granulés de bois s’est envolée: les ventes de chaudières ont augmenté de 16%, celles des pellets de 8%. Quant à la production suisse de pellets, elle affiche également une croissance réjouissante.

 

Les chaudières aux pellets étaient très recherchées en 2017: leurs ventes ont augmenté de près de 16% par rapport à 2016. Naturellement, l’exploitation d’un plus grand nombre de chaudières génère aussi une plus forte consommation de carburant. Environ 280 000 tonnes de pellets ont été vendus, soit une hausse de 8% contre l’année précédente. Autre fait réjouissant: plus de 70% de ces pellets ont été produits en Suisse. La production nationale a enregistré une croissance de 15% par rapport à 2016. La combustion de ces 280 000 tonnes de pellets a permis d’économiser 135 millions de litres de mazout. 

Source : proPellets.ch

Prix du combustible : les pellets 18 % meilleur marché que le mazout

Avec la forte hausse des prix du mazout et du gaz naturel, les pellets s’imposent une fois de plus comme un combustible au coût stable et avantageux. Selon l’enquête indépendante sur les prix menée par prixpellets.ch, les pellets coûtaient en moyenne 7,67 centimes d’euro par kilowattheure à la fin du mois de janvier. Le mazout était 18,9 % plus cher, avec 9,12 cent. et le gaz était même 25 % plus cher avec 9,66 cent.


Malgré les basses températures de cet hiver et la forte demande en combustibles qui en résulte, le marché des pellets reste stable en Suisse : avec un coût moyen de 7,67 cent. le kilowattheure, la version la plus moderne du bois de chauffage est absolument compétitive. Et ce, malgré le fait que la demande en pellets soit restée élevée dans toute l’Europe pendant des mois et que les producteurs et les fournisseurs aient été confrontés au véritable défi d’approvisionner tous les clients. L’idée largement répandue selon laquelle le prix des pellets serait lié au prix des combustibles fossiles se voit opposer un nouveau démenti.

Pellets stables autour des 8 cent. lekilowattheure
On s’est retrouvé face à une situation similaire en 2008, lorsque prixpellets.ch a commencé son relevé indépendant sur les prix : les pellets coûtaient alors 7,99 cent. par kilowattheure, tandis que le mazout coûtait 9,75 centimes. Alors que les prix du mazout ont passé à 13,38 cent. par kilowattheure d’ici à l’été 2008, les prix des pellets sont restés autour de 7 cent.

Sur les 10 dernières années, les pellets ont été nettement moins chers que le mazout et le gaz tout au long de 2008 - lorsque le prix du mazout a atteint des sommets historiques - et de décembre 2009 à décembre 2014. Le prix maximum par kilowattheure a été atteint en janvier 2014 avec 8,58 cent. Cependant, le prix des pellets est généralement inférieur à 8 centimes. C’est largement le cas depuis juin 2015. Le mazout a donc été moins cher que les pellets seulement de décembre 2008 à décembre 2009 et entre décembre 2014 et juin 2017. Et le gaz a coûté beaucoup plus cher que les pellets au cours des dix dernières années.

Les prix restent stables en février 
Une tonne de pellets a coûté en moyenne CHF 375.- en février, livraison et TVA comprises. En janvier, les prix étaient pratiquement les mêmes qu’en février, avec une moyenne de CHF 376.-. En règle générale, les prix des pellets baissent au printemps en raison des promotions des fournisseurs. 

Texte : prixpellets.ch

EEX: première opération dans des contrats à terme sur les pellets de bois

Le 15 janvier, European Energy Exchange (EEX) a enregistré la première opération dans des contrats à terme (futures) sur les pellets de bois. Cette opération, qui concerne 10 contrats (soit 1000 tonnes) pour une livraison en février 2018, a été négociée par Broker Tradition et conclue par Vattenfall Energy Trading et Total Gas & Power Ltd.


Les contrats à terme sur les pellets de bois viennent compléter le portefeuille de produits d’EEX pour les produits énergétiques négociés sur le marché mondial et permettent aux acteurs du marché une garantie des prix avec des contrats à terme compensés financièrement. Ce produit est coté en dollars US et se trouve sur la plateforme EEX à la disposition d’un grand nombre d’acteurs du marché dont les fournisseurs d’énergie, les producteurs et les revendeurs.

 

Signal clair et transparent
Steffen Köhler, Chief Operating Officer d’EEX, déclare: «Avec ce produit, EEX permet à ses clients de gérer leur risque de prix et donne un signal et transparent pour ce nouveau marché commercial. Nous sommes heureux que les courtiers nous soutiennent dans le cadre du lancement d’un marché boursier pour les pellets de bois.» Christian Joore, Lead Trader chez Vattenfall Energy Trading, complète: «Nous saluons l’initiative d’EEX avec ce produit, étant donné que de nouveaux instruments financiers comme les contrats à terme sur les pellets de bois sont des instruments précieux pour couvrir efficacement le risque de prix et de crédit sur ce marché en expansion.» Pour la compensation financière, EEX utilise l’Argus Wood Pellets cif ARA index, publié dans «Argus Biomass Markets».

 

Source: prixpellets.ch

demandez une offre
blockHeaderEditIcon
Pseudo :
User-Login
Votre E-mail